En forme et fort pendant l’hiver

Publié le : 06 septembre 20215 mins de lecture

Juste à temps avec la chute des températures, notre système immunitaire menace également de s’effriter. Comment peut-on se renforcer et renforcer notre corps et ainsi prévenir les rhumes ? Quelques conseils pour se protéger, avec des moyens simples, contre la vague imminente de maladies.

Les virus et les bactéries sont actuellement à l’affût dans tous les coins. Les gens autour de nous reniflent, toussent et éternuent. Mais se retirer entre ses quatre murs est exactement la mauvaise voie à suivre. Sortir de la maison et être actif, telle est la devise.

Le corps doit s’adapter

« Ouf, il fait plutôt froid », on pense en sortant le matin pour se rendre au bureau. Aujourd’hui, en hiver, il fait encore nuit noire à six heures et demie, comme le soir lorsqu’on termine la journée de travail. On a également passé la pause déjeunée à l’intérieur aujourd’hui, alors les basses températures se surprennent et se font frissonner. On a vraiment besoin de se remettre à renforcer notre système immunitaire pour la saison froide et sombre.

Une alimentation saine et une quantité suffisante de liquide

Une fois à la maison, on se met directement au travail sur un plan. On se prépare une infusion de gingembre et on se détend un peu avant de préparer une salade avec des aliments riches en zinc comme le bœuf, le maïs et les graines de tournesol, car l’effet immunitaire de l’oligo-élément m’est revenu. Pour la journée de travail de demain, on se réserve une bouteille d’eau de 1,5 litre à emporter, après tout, il est important de boire beaucoup en ce moment pour garder les muqueuses humides et ainsi assurer leur imperméabilité aux virus et aux bactéries.

Faire de l’exercice au grand air

Bien qu’il soit déjà assez tard, on décide de faire une promenade nocturne. Une fois encore, on peut sentir notre corps lutter pour compenser les différentes températures ambiantes lorsqu’on sort. On prend la ferme résolution de commencer le lendemain matin par des averses alternées. De plus, on va de toute façon passer une pause déjeuné à l’extérieur, car c’est la seule occasion de recevoir de la lumière naturelle et peut-être d’attraper quelques rayons de soleil. L’apport en vitamine D, un activateur très important des cellules de défense, est difficile en dehors de la Méditerranée à cette période de l’année. Vous pouvez également manger à nouveau du poisson, du saumon par exemple, car cet aliment contient également la vitamine.

Mesures préventives

  • Se laver régulièrement les mains et apprendre aux enfants à en faire autant. Il s’agit du principal moyen de prévenir le rhume.
  • Ne pas partager les objets personnels (verre, vaisselle, gant de toilette, etc.) d’une personne enrhumée et éviter de se trouver trop proche d’elle.
  • Ne pas porter ses mains au visage.
  • Se couvrir la bouche et le nez d’un mouchoir lorsqu’on tousse ou éternue, ou tousser dans le creux de son coude.
  • Si possible, rester à la maison lorsqu’on est malade pour ne pas contaminer les autres.

Habitudes de vie

Pour avoir une bonne résistance aux infections :

  • faire de l’exercice et avoir une bonne alimentation sont des facteurs primordiaux ;
  • dormir suffisamment ;
  • ne pas fumer. Le tabac irrite les voies respiratoires et augmente le risque d’infection et de complications liées au rhume ;
  • contrôler son stress. En période de stress, être attentif et prendre diverses mesures pour se détendre (moments de relaxation, repos, diminution des activités en cas de surmenage, sports).

Mesures pour prévenir les complications

Porter une attention particulière à la prévention du rhume, en étant très vigilant sur les mesures de base décrites ci-dessus ;

  • Se moucher régulièrement, toujours une narine après l’autre, avec des mouchoirs jetables pour évacuer les sécrétions ;
  • Se laver les fosses nasales avec une solution saline introduite dans les narines.

Plan du site